Page 1 sur 1

années 1940

Posté : 17 juin 2013, 13:19
par Benoît Hinard
  • 1940
    - mai : la mairie de Saint-Quentin dans l'Aisne s'installe provisoirement à Caen
    - 1 juin : ordre de ne pas quitter la ville / le bassin de la place Saint-Pierre est rempli d'eau
    - 11 juin ; afflux de réfugiés (environ 5 000)
    - 17 juin : pillage de la gare de marchandise
    - 18 juin : à 6h, entrée des premiers Allemands dans la ville
    - 19 juin : la Lufwaffe prend possession de l'aérodrome de Carpiquet
    - 27 juin : mutilation de la tête du coq du Monument aux morts de la place Foch
    - 12 juillet : réouverture de la circulation des trains entre Caen et Cherbourg
    - 19 juillet : réouverture des salles de cinéma
    - 23 août : le conseil municipal vote la construction d'habitations à bon marché (Haie-Vigné, rue Richard-Lenoir et avenue Charlotte-Corday)
    - 9 septembre : reprise de la circulation des autobus
    - 15 septembre : réouverture du cinéma le Trianon
    - 21 septembre : réouverture de la ligne entre Caen et Paris
    - octobre : réouverture du théâtre
    - octobre : la mairie décide de mettre à sens unique la rue Saint-Jean
    - 25 octobre : la Presse quotidienne caennaise devient la Presse caennaise
    - 28 novembre : création de l'office municipal de la jeunesse (OMJ)
    - 31 décembre : ouverture du cinéma le Normandie rue Saint-Pierre
  • 1941
    - février : inauguration de l'hôtel d'Escoville restauré
    - 4 mars : suppression du conseil municipal ; André Détolle est maintenu à son poste de maire
    - 21 avril : bombardement rue du Moulin-au-Roy
    - 26 avril : nomination du nouveau conseil municipal
    - 11 mai : grève des marchands de légumes sur le marché Saint-Pierre
    - 1 juillet : la ville est condamnée à un million de francs d'amende pour sabotages répétés
    - 24 juillet : ouverture du local du Secours National (13 rue Sainte-Anne)
    - 25 juillet : bombardement du quartier de la gare par les Anglais (deux morts rue de la Gare)
    - 26 juillet : visite du secrétaire d'État aux sports, Jean Borotra
    - 3 août : inauguration du nouveau marché de gros dans les vastes halls de l'ancien chantier Allainguillaume, quai de la Londe
    - 1 septembre : circulation interdite entre 22h et 5h ordonnée par la Feldkommandantur
    - 10 septembre : mise en place de douze marchés de quartier
    - 27 septembre : reprise des courses sur l'hippodrome
    - 10 novembre : première circulation des vélos-taxis
    - 11 novembre : manifestation devant le monument aux morts de la place Foch
    - 15 décembre : exécution de treize personnes (essentiellement des militants communistes)
  • 1942
    - 31 janvier : la statue d'Élie de Beaumont, place Saint-Sauveur, est démontée pour être fondue
    - 9 mars : bombardement du quartier de Vaucelles (aucune victime, mais l'église est touchée)
    - 18 avril : fermeture des cinémas en réaction à l'attentat d'Airan
    - 6 mai : bombardement sur le quartier Victor-Lépine (aucune victime)
    - 8 mai : bombardement avenue Victor-Hugo (aucune victime)
    - 20 mai : réouverture des cinémas et levée du couvre-feu pour les débits de boisson
    - 12 août : retour des premiers prisonniers dans le cadre de la relève
    - 20 août : le couvre-feu passe de 22 à 20h
    - 16 décembre : attentat contre le bureau de placement allemand
  • 1943
    - 11 janvier : ouverture du restaurant de l'OMJ
    - 10 février : bombardement dans les quartiers de la gare, de Vaucelles et de la Demi-Lune (13 morts)
    - 13 avril : bombardement dans le quartier de la gare (10 morts) ; destruction de l'église Sainte-Paix, rue d'Auge
    - 17 avril : bombardement dans le quartier de la gare (5 morts)
    - 18 avril : bombardement rue d'Hérouville, avenue Georges Clemenceau, cours Montalivet, rue des Maris, rue d'Auge (5 morts)
    - 20 avril : bombardement dans le quartier de la gare
    - 30 mai : bombardement dans le quartier de la gare (7 morts)
    - septembre : inauguration de la restauration des grands orgues de l'église Saint-Jean
    - 15 octobre : création du comité départemental de la libération
    - 25 octobre : bombardement (aucune victime)
  • 1944
    - 19 février : les garages sont fermés les week-ends
    - 15 mars : les cinémas sont ouverts uniquement du samedi au lundi
    - 31 mars : interdiction de posséder une TSF
    - 7 juin : bombardement du quartier Saint-Jean
    - 9 juin : la flèche de l'église Saint-Pierre est détruite par un obus
    - 15 juin : destruction du théâtre par un incendie causé par les bombardements
    - 7 juillet : destruction de l'église Saint-Julien, du couvent des Bénédictines, du Temple Protestant, de l'Université et de ce qu'il restait de l'Hôtel de ville
    - 9 juillet : libération de la rive gauche de la ville
    - 13 juillet : premier numéro du Liberté de Normandie
    - 14 juillet : le conseil municipal de 1939 est réintégré dans ses fonctions par décret
    - 18 juillet : libération de Vaucelles
    - 19 juillet : libération totale de la ville
    - 20 juillet : le drapeau français est hissé sur le calvaire du Cygne de Croix
    - 29 juillet : visite du général Koening
    - 30 juillet : fête de la libération de la Demi-Lune
    - 1 août : installation du service des réfugiés et sinistrés de la mairie au lycée de jeunes filles
    - 4 août : ouverture de l'Andy's alley à travers les ruines de l'ilot Saint-Jean
    - 7 août : l'accès à certains quartiers endommagés est interdit
    - 14 août : début du recensement des Caennais (fin le 19)
    - 17 août : dernier bombardement allemand/ première réunion du comité des sports
    - 20 août : dernier obus allemand tiré sur la ville depuis la Touques
    - 21 août : première réunion de la commission pour la sauvegarde du vieux Caen
    - 15 septembre : Yves Guillou devient président de la commission spéciale
    - 17 septembre : constitution d'un syndicat des sinistrés
    - 8 octobre : visite du général de Gaulle
    - 24 novembre : premier numéro du Bonhomme libre
    - 30 novembre : relèvement des corps enterrés dans les terrains de l'hospice Saint-Louis (pour être transférés cimetière Clemenceau)
    - 1 décembre : rentrée de la faculté de droit dans les locaux de l'école normale
    - 14 décembre : rentrée solennelle de l'université au cinéma le Normandie (rue Saint-Pierre)
    - 15 décembre : première séance de la cour de justice
    - 17 décembre : visite du général Vanier
  • 1945
    - janvier : arrivée des premiers baraquements
    - 4 janvier : réouverture de l'institut Lemonnier
    - 18 janvier : la compagnie de bus suspend son trafic jusqu'à nouvel ordre
    - 3 février : la délégation spéciale vote le principe de donner le nom de Fred Scamaroni à une rue près de la préfecture
    - 9 février : ouverture du service des sinistrés et réfugiés dans le lycée Malherbe
    - 17 février : fondation du comité des sports de la ville
    - 22 février : inauguration des fourneaux économiques de l'Entraide (rue d'Auge, rue Caponière et lycée Malherbe)
    - 26 février : manifestation de ménagères sur les problèmes de ravitaillement
    - février : ouverture aux civils des ponts Churchill et Monty's
    - février : création d'une association des riverains de Vaucelles pour la reconstruction du quartier (détruit à 72%)
    - mi-février : destruction des ruines de l'hôtel de ville
    - 3 mars : Caen est déclarée ville sinistrée
    - 3 avril : ouverture d'une annexe de la mairie pour la rive droite salle Saint-Michel (38 rue de Branville) [supprimé quelques jours après]
    - 10 avril : réouverture des Beaux-Arts au musée Lemonnier place de la République
    - 15 avril : 27e édition du Paris-Caen
    - 24 avril : dernière réunion de la délégation spéciale
    - 29 avril : 1er tour des élections municipales
    - 5 mi : réouverture du chemin de fer minier Colombelles - Soumont Saint-Quentin
    - 7 mai : début du déblaiement des ilots Saint-Jean et de la rue de Geôle
    - 8 mai : inauguration du centre d'accueil des rapatriés (pensionnat Saint-Joseph)/ cérémonie pour la victoire
    - 9 mai : grande revue militaire sur le Grand cours pour fêter la victoire
    - 10 mai : inauguration du centre d'accueil des rapatriés au pensionnat Saint-Joseph (auparavant dans le lycée)
    - 12 mai : premier concert de la Fraternelle place Saint-Sauveur
    - 13 mai : second tour des élections municipales
    - 18 mai : Yves Guillou est élu maire
    - 21 mai : arrivée du premier tour du Calvados d'après-guerre à Venoix
    - 24 mai : inauguration de la braque de l'entr'aide française place Guillouard destinée au goûter des vieux (auparavant dans le réfectoire du lycée)
    - 6 juin : inauguration d'une plaque commémorant les fusiliers de la prison
    - 7 juin : inauguration de la plaque en hommage aux sapeurs-pompiers dans l'école de dressage
    - 11 juin : première réunion du comité des fêtes ressuscité
    - 12 juin : première séance du conseil municipal
    - 16 juin : début du déblaiement dans le quartier de la gare (jusqu'au 30)
    - 7 juillet : fête foraine à Vaucelles
    - 19 juillet : inauguration du dispensaire des sœurs de saint-Vincent de Paul au 61 rue de Bayeux
    - 22 juillet : consécration du temple protestant en bois
    - 11 août : inauguration de la cantine de la reconstruction dans les locaux de la gare Saint-Martin
    - 26 août : bénédiction de l'église provisoire de la Maladrerie
    - octobre : retour de l'éclairage public place de la République
    - 21 octobre : inauguration du stade Jean-Tocquer
    - 30 novembre : l'architecte Brillaud de Laujardière est choisi pour reconstruire la ville
    - 1er décembre : inauguration de la cité SNCF du boulevard Lyautey
    - 17 décembre : inauguration du magasin Dony
  • 1946
    - 1 janvier : arrivée de 200 baraques suédoises au port
    - 8 janvier : refus du conseil municipal d'adopter le plan d'urbanisme régional
    - 1 février : ouverture du procès de « La Presse Caennaise »
    - 11 mars : début du procès de la Gestapo caennaise (groupe Raoul Hervé) devant la Cour de Justice
    - 12 mars : le déblaiement du centre ville atteint la rue de Geôle
    - mars : le conseil municipal décide de reconstruire l'université sur le plateau nord du Gaillon
    - 7 avril : le vieux Saint-Sauveur devient un temple protestant
    - mai : retour de la foire sur le cours Sadi-Carnot
    - 25 mai : présentation devant le conseil municipal du plan d'aménagement de la ville
    - août : début des consultations du remembrement
    - 29 septembre : manifestation des sinistrés du département (10 000 personnes)
    - 29 novembre : ouverture de commerces dans les baraquements place Saint-Martin et fossés Saint-Julien
    - 5 décembre : réouverture du restaurant de la brasserie Chandivert
    - décembre : le commissariat central déménage de l'avenue de Courseulles vers des baraquements cours Sadi-Carnot
  • 1947
    - janvier : décret autorisant la communauté des sœurs de la Charité à déménager à Cormelles-le-Royal
    - février : manifestation des sinistrés du Calvados (2 000 personnes)
    - février : début du terrassement des immeubles de la rue de Geôle
    - avril : accord entre le conseil général et la sécurité sociale pour l'occupation de la gare Saint-Martin (bail de 18 ans)
    - 20 avril : renaissance de la fête foraine sur le Grand Cours
    - 29 avril : approbation du plan de reconstruction
    - début mai : fin des travaux de la cité de la rue d'Authie
    - 19 mai : pose du double pont SNCF de la rue de la Gare
    - mai : le conseil général donne les terrains situés derrière la gare Saint-Martin à l'administration des PTT pour la construction de logement pour son personnel
    - mai : retour du marché aux bestiaux fossés-Saint-Julien le vendredi matin (interrompu en 1943)
    - 14 juin : meeting aérien à Carpiquet et ouverture d'une liaison avec Le Havre
    - 11 juillet : inauguration des nouveaux abattoirs
    - 13 juillet : inauguration de la piscine du stade Jean Tocquer rue de la Marne
    - 17 juillet : passage d'une étape du tour de France
    - août : déménagement de certains services de la mairie dans un provisoire situé sur l'ancienne université
    - fin août : reconstruction de la chapelle du monastère de Notre-Dame de Sainte-Paix (détruite au printemps 43 par des bombardements)
    - 13 septembre : manifestation de sinistrés (5 000 personnes) à l'appel de la CGT et de la CFTC
    - 15 septembre : lancement des emprunts de la reconstruction, 500 millions sur 1 5000 millions sont prévus pour la région de Caen
    - octobre : deux bâtiments de la caserne Decaen servent à reloger des sinistrés (88 logements)
    - 14 octobre : réouverture de l'école des Beaux-arts
    - 19 octobre : début de la construction des immeubles du Gaillon
  • 1948
    - 27 janvier : le plan de reconstruction est approuvé à Paris
    - 16 février : début des travaux de reconstruction de l'hôtel Malherbe (préparation des soubassements)
    - 9 mars : un nouveau pont est lancé sur l'Orne
    - 2 mai : inauguration de la rue Robert-Castel
    - 5 mai : premier marché de la rive droite au cygne de Croix
    - 6 mai : premier bus desservant la butte Sainte-Thérèse
    - 4 juin : visite du président de la République Vincent Auriol qui remet la légion d'honneur à la ville
    - début septembre : élargissement du cours Cafarelli à 9 mètres
    - 14 septembre : début des travaux préliminaires à la reconstruction de Vaucelles (fondations)
    - 21 septembre : le conseil municipal donne le nom de maréchal Leclerc au boulevard des Alliés entre la place Saint-Pierre et la place Gambetta ; la place de la gare Saint-Martin devient la place du Canada
    - 6 novembre : pose de la première pierre d'un immeuble de la rue de Vaucelles
    - 7 novembre : inauguration de l'église provisoire Saint-Julien
    - 13 novembre : pose de la première pierre de l'université sur le plateau du Gaillon
    - 23 novembre : début des travaux d'aménagement des abords du château entre la rue de Geôle et la porte au berger
    - 13 décembre : le train de Caen à Courseulles est remplacé par des cars pour le service d'hiver
  • 1949
    - 15 janvier : ouverture de la salle municipale ("le tonneau")
    - 22 janvier : inauguration de la salle municipale avec une pièce de Jean Cocteau
    - 1 février : rattachement de Tonneauville à Caen
    - février : décision de conservation du by-pass de la prairie ("la route aux anglais")
    - 5 février : Édith Piaf vient chanter à la salle municipale
    - 18 février : le conseil municipal adopte le principe des back-streets pour l’îlot Saint-Jean
    - 7 avril : constitution de la coopérative de reconstruction du quartier Saint-Jean
    - 29 avril : début de l'implantation des voies principales du quartier Saint-Jean
    - 22 mai : pose de la plaque commémorative de Camille Blaisot
    - 12 mai : assemblée générale de dissolution de la société de gymnastique de Caen (plus vieux club de la ville, 1882)
    - 19 mai : fin du gros œuvre du premier immeuble de Vaucelles
    - 6 juin : visite du maréchal Montgomery/ réouverture du café-brasserie de l'hôtel de ville place de la République
    - 15 juin : premiers travaux de terrassement de la future université
    - juin : le conseil municipal décide de construire une église dans le quartier Saint-Paul avec les dommages de guerre de l'église Saint-Gilles
    - juillet : les nouveaux bâtiments de la Charité sont inaugurés à Cormelles
    - mi-août : emménagement dans les immeubles de la place Reine Mathilde
    - 5 septembre : premiers emménagements dans les immeubles du Gaillon
    - 11 septembre : bénédiction du premier taxi aérien de la société Air-Caen, le Sainte-Thérèse
    - 13 septembre : inauguration des nouveaux locaux de l'agence Havas au 6 rue Hamon
    - 20 septembre : début des travaux du centre administratif de la préfecture
    - 24 septembre: livraison des crèches suédoises cité d'Authie et boulevard Leroy par le ministre de la santé Pierre Schneiter
    - 25 septembre : inauguration du grand Cours rénové par une course cycliste
    - octobre : la bibliothèque s'installe dans les locaux du musée Langlois place de la République
    - 9 octobre : réouverture de l'église Saint-Sauveur (ancienne église Notre-Dame-de-Froide-Rue)
    - 20 décembre : premiers coups de pioches du centre administratif départemental
    - 23 décembre : l'avant-projet de reconstruction de l'hôtel de ville place de la République est adopté
Années 1930 << >> Années 1950

Re: années 1940

Posté : 20 juin 2013, 17:50
par Benoît Hinard
mise à jour années 47 et 48

Re: années 1940

Posté : 31 juil. 2013, 14:31
par Cadomus
mise à jour de la décennie

Re: années 1940

Posté : 02 sept. 2013, 13:20
par MLQ
Bonjour

Félicitations pour ce travail.
Pour 1940 vous pourriez ajouter le 27 juin mutilation de la tête du coq du Monument aux morts de la place Foch
voir ici:
http://sgmcaen.free.fr/occup-1940.htm" onclick="window.open(this.href);return false;

MLQ

Re: années 1940

Posté : 02 sept. 2013, 13:52
par Cadomus
MLQ a écrit :Bonjour

Félicitations pour ce travail.
Pour 1940 vous pourriez ajouter le 27 juin mutilation de la tête du coq du Monument aux morts de la place Foch
voir ici:
http://sgmcaen.free.fr/occup-1940.htm" onclick="window.open(this.href);return false;

MLQ
merci Michel, n'hésitez pas à nous signaler d'autres dates.