PHARMACIE du PROGRES 1935

chrcan
Messages : 97
Enregistré le : 02 sept. 2015, 08:08

PHARMACIE du PROGRES 1935

Message non lu par chrcan » 20 juil. 2017, 14:34

https://criminocorpus.org/fr/bibliotheque/page/98982/

Dans DETECTIVE, en 1935, paraît un article intitulé le double crime de Caen.
Parmi les photos à picorer, on a notamment celle de la PHARMACIE du PROGRES où le fatal poison a été acheté (en haut, à droite).

A priori la pharmacie actuelle est au même endroit mais bien sur, le bâtiment a été refait
Il y a quelques jours je vous ai parlé de la Vierge de la rue du Ham.
Regardez au-dessus de la pharmacie, il y a là aussi une vierge

chrcan
Messages : 97
Enregistré le : 02 sept. 2015, 08:08

Re: PHARMACIE du PROGRES 1935

Message non lu par chrcan » 21 juil. 2017, 08:26

Comme quoi, il faut toujours vérifier et croiser ses sources
1° la pharmacie est déjà dans le diaporama de la page d'accueil du site cadomus, sous un autre angle
2° sous cet cet angle, "ma"vierge est un barbu ^^
Serait-ce Galien ? (le serment de Galien étant le serment prêté par les pharmaciens)

Avatar du membre
Michael
Messages : 5486
Enregistré le : 20 janv. 2013, 10:28

Re: PHARMACIE du PROGRES 1935

Message non lu par Michael » 26 juil. 2017, 13:05

La pharmacie a été abondamment photographiée avant-guerre et effectivement reconstruite sur site. Nous avons également toute une série de l'intérieur.

Quant à la statue, il s'agit de Saint-Pierre, récupéré dans les décombres après la guerre et déposé on ne sait où. Sans doute perdu à jamais.

chrcan
Messages : 97
Enregistré le : 02 sept. 2015, 08:08

Re: PHARMACIE du PROGRES 1935

Message non lu par chrcan » 26 juil. 2017, 14:40

je n'avais pas remarqué la dédicace sous la statue ;)

chrcan
Messages : 97
Enregistré le : 02 sept. 2015, 08:08

Re: PHARMACIE du PROGRES 1935

Message non lu par chrcan » 11 avr. 2018, 09:44

C'est promis ! je n'avais pas fait exprès de créer un sujet sur une maison qui avait été bâtie par un CANIVET :D
La partie la plus ancienne de l'immeuble aurait été construite pour Gilles CANIVET, un des échevins de la ville, vers 1525.

Voir la Note sur une maison autrefois 19, rue Saint-Jean à Caen et sur deux dalles sculptées appartenant à la Société
Par M. Étienne FAISANT,Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, t. LXVIII

Encore merci à Mickaël et à l'auteur de l'étude

Répondre